Partage de fichiers. 113/ PPT Attention-animaux

Je ne vous cacherai pas le plaisir que j’ai, en ce début juin, à vous proposer un fichier ppt qui n’a pas été réalisé par un des TLM (toujours les mêmes) du blog.

Ce fichier est de Jean-Pierre MIGEOTTE, un logopède belge et donc un de mes compatriotes. Il ne présente pas toutes les qualités techniques de ceux d’Evelyne ou de Brigitte (pour ne citer qu’elles) mais il n’en est pas moins intéressant pour autant. Et, pour peu que vous ayez envie de poursuivre l’idée, il y a moyen très simplement d’en faire un bel outil de revalidation attentionnelle.

« Une balle verte vient dire bonjour à un animal puis c’est le tour d’une balle rouge. Elles partent en promenade. La balle verte revient mais quel était l’animal rencontré ? …

Je vous propose de commencer par visionner le ppt (tout se fait par simples clics sur les dias) sans lire la suite.

Visionnez ou téléchargez
attention-animaux (ppt, 381 Ko)

ceciteatt.jpg

Merci Jean-Pierre

 

Avez-vous, comme moi, été trompé par le fait qu’après quelques écrans, c’est la balle rouge qui est apparue en premier?

Notez dès à présent que rien ne vous empêche de multiplier le nombre de balles, le nombre d’items où telle balle apparaît en premier avant de changer, de jouer sur la position gauche/droite des balles au rappel et d’organiser une succession où l’attention, l’espace et le temps peuvent être travaillés conjointement.

Mais on peut se demander pourquoi on est aussi aisément porté à l’erreur. Il me semble (vous me direz si je fais erreur) que ceci est à mettre en rapport avec ce que l’on a coutume d’appeler la « cécité attentionnelle » ou la « cécité d’inattention ». Lors de messages précédents, vous avez pu voir deux petits films qui illustraient ce phénomène : ici et .
Saviez-vous d’ailleurs que ce dernier a valu à ses auteurs, Daniel Simons et Christopher Chabris, le prix Ig Nobel 2004 de psychologie (Ig pour « Ignoble ») dont le but est de souligner les travaux inhabituels, parfois même ridicules, de certains chercheurs, qui font d’abord rire, et ensuite réfléchir? Les prix Ig Nobel sont remis chaque année par le magazine scientifique humoristique The Annals of Improbable Research lors d’une cérémonie tenue à la très prestigieuse Université Harvard.

Pour en savoir un peu plus sur cette cécité attentionnelle, je vous invite à aller lire l’article suivant :
Malika Auvray et J. Kevin O’Regan. L’influence des facteurs sémantiques sur la cécité aux changements progressifs dans les scènes visuelles. L’Année psychologique, 2003, 103, 9-32
PDF
Le site de Malika Auvrey est ICI.

L’idée proposée est que toutes les informations présentes dans une scène visuelle ne sont pas encodées de manière équivalente et ne se présentent pas à nous de manière synchrone. Au contraire, nous ne percevons que le contenu des éléments sur lesquels se porte notre attention et ce en fonction de leur intérêt et de leur cohérence.
Ainsi nous ne formons pas une représentation complète et détaillée de l’ensemble des objets qui nous environnent mais, à chaque instant, nous ne formons de représentation détaillée que de l’objet de nos préoccupations immédiates et, par conséquent, nous ne pouvons détecter de changement que concernant cet objet.
Nous n’encodons, c’est-à-dire ne voyons, que les traits principaux d’une scène : sa substance sémantique. Par substance sémantique, nous voulons dire que nous ne formons que des représentations digitales ou propositionnelles de la scène visuelle. Et il n’est en aucun cas utile de postuler l’existence de représentation de nature analogique. La substance sémantique de la scène, son sens se délivre, ne serait-ce qu’approximativement, dès la première fixation.
Aux fixations suivantes, pour peu que la substance soit semblable, nous ferons comme si les détails étaient les mêmes.
La capacité d’identification des changements s’accroît en fonction de l’ « intérêt » de l’élément et en fonction de son degré d’ « incohérence » au sein de la scène. Ces travaux suggèrent qu’une partie seulement des informations présentes dans une scène est préservée en mémoire.

Vous trouverez plusieurs autres démonstrations (vidéos) de ces phénomènes de cécité attentionnelle sur le site suivant. Cela vaut vraiment la peine d’y consacrer un moment !!!
Visual Cognition Lab – University of Illinois

Une réponse à “Partage de fichiers. 113/ PPT Attention-animaux”

  1. Pingback : Partage de fichiers. 180/ PPT Attention découverte | Pontt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*