FT – PEC orthophonique précoce de l’autisme

Fiche technique

La prise en charge orthophonique précoce de l’autisme
 

Date de rédaction de la fiche : 20/12/04
Dates de mise à jour :
 
Le diagnostic d’autisme repose sur une triade de symptômes cliniques composée d’un déficit des interactions sociales, d’un déficit de la communication verbale et non verbale et des comportements répétitifs et ritualisés. Chacun des composants de cette triade peuvent entraver le développement du langage. En effet, bien avant l’apparition des premiers mots, l’enfant a des compétences en matière de communication. Ce sont ses intérêts diversifiés conjugués aux interactions sociales qui vont rendre nécessaire et possible l’utilisation du langage. Celui-ci apparaît dans un continuum et comme un outil particulier du développement communicatif.

La prise en charge orthophonique précoce n’est pas à considérer comme une rééducation du langage ou comme la mise en place de systèmes alternatifs ou augmentatifs de communication (qui sont d’ailleurs fort mal nommés car ils constituent des moyens alternatifs ou augmentatifs au langage oral) mais comme une rééducation de la communication.

La prise en charge va s’appuyer sur un recensement précis, dans les différents milieux de vie de l’enfant, des fonctions et des moyens de communication dont celui-ci dispose.

L’orthophoniste va, en partant des intérêts de l’enfant, chercher à diversifier les moyens de communication et à amener l’enfant vers des moyens d’abord intentionnels puis conventionnels et enfin symboliques. Le travail va aussi porter sur l’augmentation du nombre de fonctions utilisées.

Le cadre théorique de ces prises en charge est le modèle socio-communicatif du développement du langage. Il s’appuie sur les écrits de Jérome Bruner en ce qui concerne les formats d’interaction et la relation de tutelle et sur ceux de Vygotski pour la zone proximale de développement.

Ce type de rééducation peut s’inspirer de différents outils qui ne sont pas forcément spécifiquement orthophoniques :

–        La thérapie d’échange et de développement (une fiche technique spécifique est disponible). Les trois principes réglant les thérapies (sérénité, disponibilité et sociabilité) sont bien-sûr applicables à toute rééducation. La T. E. D. permet de travailler plus particulièrement l’obtention du regard (qui permettra plus tard l’accès à la référence), le tour de rôle, qu’il soit vocal, verbal ou non verbal.

 

–        Le PECS (système de communication par échange d’images). En dehors du fait qu’il s’agit d’un moyen alternatif de communication, le PECS permet de travailler spécifiquement, au travers de ses trois premières étapes, la fonction de demande (d’un objet ou d’une action) ainsi que l’utilisation d’un moyen conventionnel de communication voire symbolique pour certains enfants, lorsque la discrimination est possible.

Outre ces deux outils, élaborés spécifiquement pour des enfants autistes, d’autres outils (de guidance parentale, portant spécifiquement sur le développement des habiletés communicationnelles…) sont à la disposition des orthophonistes.

La prise en charge orthophonique précoce d’enfants autistes, nécessite avant tout une excellente connaissance du développement ordinaire de la communication associée à des capacités d’observation clinique fines.

Les outils de prise en charge font partie du bagage traditionnel de toute orthophoniste. La spécificité de ces rééducations tient au fait que l’enfant autiste a besoin, tout à la fois,  « d’apprendre » les moyens et les fonctions de la communication, tout comme ensuite il devra « apprendre » le langage (ou un autre moyen de communication) et comment s’en servir.
 
BIBLIOGRAPHIE
 

·       Le développement : savoir faire, savoir dire / Bruner (J. ) – PUF, 1998

·       Comment les enfants apprennent à parler / Bruner (J. ) – Retz, 2002
Référence pour le CIERA 00273

·       Pensée et langage / Vygotski (L. S. ) – La Dispute, 1997

·       L’autisme de l’enfant : la thérapie d’échange et de développement / Barthélémy (C. ), Hameury (L. ), Lelord (G. ) – ESF, 1995
Référence pour le CIERA 00156

·       PECS : système de communication par échange d’images. Manuel d’apprentissage / Frost (L. A. ), Bondy (A. S. ) – Pyramid Educatonnal Consultants UK Ltd, 1994.
Référence pour le CIERA 00412

3 Des réflexions sur “FT – PEC orthophonique précoce de l’autisme

  1. Pingback: Fiches techniques Autisme du CIERA (Nantes) | Pontt

  2. Bonjour, est-il possible d’avoir l’auteur de ces lignes? Je l’utilise pour un travail en orthophonie et j’aimerais le citer comme il se doit.

    Merci d’avance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*