FT – La fasciathérapie

Fiche Technique

La Fasciathérapie

Date de rédaction de la fiche : 25/02/04
Dates de mise à jour : 19/04/04

La fasciathérapie est une nouvelle technique de manipulation et d’exploration du corps dont l’objectif est de supprimer ou soulager toutes formes de douleurs : crâniennes, viscérales et motrices, accompagnées ou non de troubles fonctionnels digestifs, respiratoires, gynécologiques.

Elle oriente son action sur les fascias c’est-à-dire les membranes et les tissus conjonctifs qui soutiennent, entourent et protégent les os, les muscles, les viscères. Dotés d’une certaine élasticité autonome, ils peuvent subir des blocages ou crispations, suite à un traumatisme physique, un stress.

Le fasciathérapeute, en général masseur kinésithérapeute, localise les zones de tension ou de blocage et à l’aide de massages doux, de pressions ou d’immobilisations en des points précis, libère les raideurs. La fasciathérapie est proche de l’ostéopathie et s’appuie sur les principes de la médecine chinoise.

Indications

– Les pathologies musculaires et articulaires : lumbago, cervicalgies, sciatiques, entorses, tendinites, fibromyalgies, raideurs et douleurs musculaires.

– Les pathologies fonctionnelles : migraines, acouphènes, constipation, troubles digestifs et gynécologiques.

– Les allergies, pathologies inflammatoires, déséquilibres endocriniens, dépression nerveuse, fatigues.

– La prévention des troubles du vieillissement : équilibre, mémoire, souplesse et mobilité du corps.

– L’ accompagnement à la grossesse : lombalgies, troubles circulatoires, constipation, rééducation et gymnastique sensorielle.

– Les pathologies de l’enfant : scoliose, torticolis congénital, trouble du sommeil, troubles alimentaires, instabilité, anxiété, difficultés scolaires, hyperactivité.

– Accompagnement physique et psychologique dans le cas de pathologies graves et douloureuses tels que les cancers, scléroses en plaques.

Pratiques

Des centres anti-douleurs conseillent la fasciathérapie dans le traitement pluridisciplinaire des douleurs chroniques. Des centres de thalassothérapies la proposent aussi.

Une séance dure de trente à soixante minutes et coûte entre 30 et 50 euros, suivant le thérapeute. Une douleur aiguë peut être soulagée en 2 à 3 séances. Un problème chronique nécessitera plus de temps. Elle n’est remboursée par la Sécurité Sociale que dans le cadre d’une prescription médicale.

Environ 500 kinésithérapeutes et ostéopathes pratiquent la fasciathérapie en France.

A l’heure actuelle, aucune étude n’est venue confirmer l’action curative de la fasciathérapie mais la détente qu’elle procure aux patients qui y ont fait appel peut en faire un élément supplémentaire de traitement.

Quelques parents d’enfants présentant des TED affirment que cette méthode a permis de résorber en tout ou partie les problèmes de comportement de leur enfant, qui trouvent souvent leur origine dans des douleurs mal identifiées.

Aucune recherche n’est venue pour l’instant valider l’indication de cette thérapie.
Contacts et bibliographie

Deux méthodes sont connues :

– La méthode de Danis Bois.
Collège méthode Danis Bois, 24, rue Michal 75013 PARIS – 01 45 89 24 24
Bibliographie « La vie entre les mains »/D. Bois. – Editions Trédaniel

– La méthode Christian Carini,
Association C. Carini, 159, rue Blomet 75015 PARIS – 01 45 30 56 58Bibliographie : « Les mains du cœur, la fasciapulsologie : une thérapie qui libère par le toucher la mémoire traumatique du corps et de l’esprit/C. Carini.- Editions Robert Laffont.

4 Des réflexions sur “FT – La fasciathérapie

  1. Pingback: Fiches techniques Autisme du CIERA (Nantes) | Pontt

  2. Bonjour,

    Je recherche des Fasci thérapeute pratiquant dans le VAL DE MARNE et  conventionnés à la sécurité sociale.

    Merci de votre réponse.

    Cordialement.

    Sylviane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*