MathEval 2

En octobre 2009, nous avons parlé de ce test informatisé créé par Marc Heremans : ICI.

Une importante mise à jour a été récemment proposée. Celle-ci inclut les nouveautés suivantes :

– Le rapport Excel concernant les enfants de 3ème maternelle tient compte des normes actualisées (voir à ce propos l’onglet « analyses statistiques 2011 » du site.

– Des normes différentes sont attribuées au sous-test « comptine simple » (comptine numérique à l’endroit) et « manipulation de la comptine numérique ». L’ancien sous-test « comptine », qui comptabilisait un score unique pour toutes les questions ayant trait à la comptine, manquait d’homogénéité en terme de validité prédictive ; en effet, comme nous l’indiquons dans les analyses statistiques, la comptine simple prédit moins bien le niveau des enfants en mathématique que ne le fait tout ce qui est lié à la manipulation de la comptine numérique.

– Des graphiques résumant les résultats sous forme d’écarts-type permettent de visualiser rapidement les forces et faiblesses de l’enfant dans les différents secteurs investigués.

– En ce qui concerne les enfants de 1ère primaire, la distinction entre « comptine simple » (comptine numérique à l’endroit) et « manipulation de la comptine numérique » n’est pas encore implémentée.
Nous attendons de disposer d’un échantillon d’enfants plus représentatif pour actualiser les étalonnages. Les étalonnages sont ceux des versions précédentes. Il semblerait qu’ils surévaluent légèrement le niveau des enfants, principalement au sous-test « additions ».

– Un nouvel onglet a fait son apparition sur la page d’accueil. Il s’agit du bouton « TableauVariables ». Il permet d’accéder à un fichier qui enregistre toutes les données (nom, prénom, classe, résultats aux sous-tests, etc.) de tous les enfants testés. Ce fichier ne s’efface pas à la fermeture du programme. L’avantage de ce fichier réside dans le fait que si l’on teste plusieurs enfants, toutes les données sont sauvegardées. Cela permet ensuite de récupérer les données dans un tableur (Excel, par ex.) pour les traiter. C’est de cette manière, par ex., que j’établis les statistiques du test. Cela évite de recopier (avec les erreurs de manipulation que cela entraîne) toutes les données à partir des rapports individuels. Si l’on souhaite effacer les données du fichier, il suffit de l’ouvrir, d’effacer les données et de l’enregistrer (à son emplacement d’origine, prévu par le programme (cliquer sur « enregistrer » et non sur « enregistrer sous ». Le fichier se trouve en fait dans les fichiers temporaires.

– Il n’est plus nécessaire de faire tourner une première fois le logiciel pour obtenir des rapports valides. Dans les anciennes versions, le tout premier rapport Word et Excel étaient erronés. En fait, le logiciel avait besoin de fonctionner une première fois « à vide » pour implémenter correctement différents fichiers nécessaires à son fonctionnement (6 ko en tout, rassurez-vous).

https://sites.google.com/site/testmatheval/


 


 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*