Expressions détournées

Voici le message de Juliette Fournier qui nous offre ces fichiers.

Ci-joint 3 fichiers pour PEC d’adultes cérébro-lésés avec troubles phasiques.
Il s’agit d’un matériel visant à stimuler le langage à partir d’expressions détournées. Un mini « étalonnage » est également proposé.

Le fichier « expressionintro » est à lire en premier pour comprendre le principe (voir également ci-dessous).

Je vous conseille vivement de vous laisser tenter par le jeu et d’essayer de réaliser la feuille destinée au patient (« expressionpatient ») avant de lire les réponses cibles (« expressionexaminateur »).

Juliette

Je vous avoue que j’ai beaucoup hésité à partager ces pdf sur pontt. En effet, comme le note Juliette, les expressions de ce matériel (n = 80) sont majoritairement issues du Jeu Contrario (édité par Cocktail Games). Cependant, en définitive, il me semble que le travail de Juliette est un excellent argument de promotion pour les jeux Contrario 1 et 2 (au total 3200 expressions). Personnellement, je promets d’en parler sur mon lieu de travail !

contrario1

contrario2

http://www.cocktailgames.com/Contrario-jeu-FR-cocktailgames.html
http://www.cocktailgames.com/Contrario_2-jeu-FR-cocktailgames.html

Téléchargez

expressions-detournees (zip de 3 pdf, 111Ko)

MERCI JULIETTE !!!

Le principe : à partir d’une expression détournée, il faut retrouver l’expression cible en activant vos réseaux sémantiques (associations d’idées, synonymes, contraires,…).
Les cibles peuvent être des proverbes, des titres de chanson, films, marques, expressions imagées.
Exemple : aller de la poule au baudet => passer du coq à l’âne.
Utilisation :
Modalité orale ou écrite
En rééducation ou en bilan
– Pour le bilan : utile en cas de plaintes concernant le langage élaboré, la flexibilité mentale, la richesse de l’évocation, un manque du mot léger, …
– Intérêt lors d’un bilan d’évolution pour comparaison des performances d’un même sujet.

Histoire d’avoir une petite idée des résultats que pouvaient obtenir une population ordinaire sans antécédent neurologique, j’ai soumis les 80 expressions à une population témoin : 25 adultes
(non-orthophonistes, je précise), âge moyen de 39 ans (23-60 ans), passation hors examinateur en modalité écrite.

Le but n’était pas de fournir un étalonnage valide (en effet trop de variables n’ont pas été contrôlées telles que le temps de passation, les éventuelles aides de l’entourage, le niveau
d’études…) mais plutôt de se faire une petite idée de la « normalité »…

Les expressions sont donc classées par ordre de difficultés suivant deux critères :
– le pourcentage de réussite
– et le niveau de difficulté (entre 1 et 4) estimé par les participants
Score moyen obtenu : 62/80
Score minimal : 47/80
Score maximal : 78/80
Pour certains items, il a fallu rajouter une case « expression acceptée mais non attendue » dans le cas où deux participants fournissaient une autre cible plausible.

La plupart des participants m’ont dit s’être vraiment pris au jeu et ont pris plaisir à y répondre. J’espère que cela sera également le cas pour vous.

Juliette


Cette vidéo a été découverte sur le blog de François, traumatisé crânien qui témoigne de son vécu : Au tournant d’un casse-tête.



Des vies fauchées : Vidéo intégrale par assureurs-prevention
 

2 Replies to “Expressions détournées”

  1. je ne suis pas orthophoniste je cherchais seulement de quoi passer un bon moment entre amis pour la nouvelle année. c’est super ces expressions détournées et je suis sûre qu’on va bien s’amuser.
    J’aurai une pensée pour les gens malades qui ont tellement besoin de vous. merci

  2. Je possède ce jeu Contrario; c’est très très difficile mais très intéressant et drôle. Je l’ai notamment utilisé avec une grande dysorthographique de 18 ans. Pour les apahasiques ou
    cérébro-lésés, il faut que le patient possède un bon niveau de récupération et culturel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*