FAICOMAN

En février 2007, je vous parlais (ICI) du S.A.I.CO.M.S.A.
ou « Support Alternatif Individualisé de COmmunication Médicale et Sociale pour les Aphasiques » créé par Nathalie Simon sous la direction de Marie-Christine Parent.

Aujourd’hui, j’ai l’immense plaisir de vous proposer le FA.ICO.M.A.N. (FAciliter les Interactions de Communication entre Médecins M.P.R., patients aphasiques et personnel Nursing) créé par Aurélie BOULY (Conception et réalisation graphique : Thomas LOSFELD) sous la direction de Marie-Christine PARENT et Isabelle DEHEUNYNCK (Institut d’Orthophonie de Lille).

faicoman1

faicoman2

« La communication, vectrice et messagère de l’information, est la clé de la relation entre soignant et soigné […]. Or, sauf exception, cette communication se fait mal. » (Rapport de l’Académie Nationale de Médecine, juin 16, 2006,3).
Pour pallier cette carence, nous avons souhaité créer des outils pour permettre au patient de communiquer plus aisément avec deux de ses interlocuteurs au sein du Centre de Rééducation Fonctionnelle (C.R.F)  : le médecin de Médecine Physique et de Réadaptation (M.P.R.) et le personnel nursing (infirmiers et aides-soignants). Nous avons alors organisé notre travail en plusieurs étapes : tout d’abord identifier les besoins des professionnels, puis créer des outils et évaluer ce matériel auprès de ces derniers. Nous avons ensuite apporté de nombreuses modifications en fonction des retours obtenus et de nos propres réflexions, pour arriver au support final. Ce matériel, intitulé FA.I.CO.M.A.N., FAciliter les Interactions de Communication entre Médecins M.P.R., patients aphasiques et personnel Nursing, est constitué de 40 planches pictographiques à destination des médecins de M.P.R. et d’une formation à vocation partiellement participative auprès du personnel nursing. Son rôle est d’aider les intervenants en leur proposant un soutien à la communication adapté à la réalité du C.R.F.

MERCI, MERCI, MERCI !!! … Et encore MERCI.

Moi, je peux vous promettre que je ferai connaître ce mémoire sur mon lieu de travail.

Téléchargez

Diffusion-FAICOMAN (zip de 8 fichiers pdf, 7.4 Mo)


L’aphasie : à la recherche des mots perdus par HUG

 

Les accidents vasculaires cérébraux par target= »_blank »>HUG

 

7 Des réflexions sur “FAICOMAN

  1. J’espère que ce travail connaîtra la diffusion et le succès qu’il mérite. Une de ses qualités tient certainement au fait que les planches ont été dessinées par un professionnel de la santé qui a
    su pointer l’essentiel avec humour et pédagogie. Alors bravo à Thomas et à celles qui ont initié l’aventure. Tout est bien qui finit bien, pour le profit de tous !

  2. Merci beaucoup ! Je suis convaincue que c’est un outil pluridiciplinaire qui permettra d’avancer dans la communication en orthophonie mais aussi avec les autres intervants.

    Je l’ai imprimé et rangé dans un classeur avec les pages de communication du Saicomsa. Psychogue et kiné sont déjà prêts à me l’emprunter. Il me reste à le présenter aux infirmières, ergos et
    médecin.

    Très beau travail !

    Agnès de Toulouse

     

     

     

  3. Bonsoir,
     je les trouve très utiles et bien explicites. Ce n’était pas évident de formuler ce genre de propos à la fois en raison de l’abstraction de certains sujets (et /ou items) abordés et à cause
    du retentissement psychologique du handicap qui parfois bloque l’abord de certains thèmes dans la communication. Je suis certains que ces « illustrations » accompagnées d’un commentaire du ou des
    professionnels concernés sont de nature à faciliter grandement la communication avec le patient. Notamment en ce qui concerne les examens et la manifestation de symptômes et de douleurs chez les
    patients (ce ne sont que des exemples que je prends là). Je pense que c’est réellement un outil  important pour les patients et aussi pour leur entourage (familial, soignants, etc…). Bravo
    pour cette initiative et sa réalisation.

    JAC

    • Je te remercie, Jac. Non que je sois pour quoique ce soit dans ce travail, mais merci pour pontt car, si ce genre de partage ne donne pas lieu à des commentaires constructifs, alors il me semble que l’on devra admettre que ce blog n’a pas sa raison d’être ou de poursuivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*