Nos Juniors et L’anatomie interactive

Sites Nos Juniors et L’anatomie interactive de Santea

Voici deux sites à commenter.

Le premier, Nos Juniors, est un nouveau magazine en ligne pour les parents d’enfants entre 8 et 12 ans.
L’idée est originale et mérite d’être suivie.

nosjuniors

http://www.nosjuniors.com/

Le second nous est signalé par Isabelle Zaregradsky que je remercie. Il s’agit de Santea.com, le portail santé de sanofi-aventis. On y trouve, entre autres choses, un bien sympathique logiciel d’anatomie interactive.

anat

http://www.santea.com/


Madame Grumch et le chien

MmeG
Toute la nuit Madame Grumch a entendu gémir le chien de sa voisine. Elle n’aime pas les chiens et, en plus, celui-ci pleurniche dès que sa maîtresse s’absente ! La voisine travaille parfois de  nuit, à l’hôpital.
Madame Grumch en a assez, elle décide d’aller se plaindre chez elle.
La voisine lui explique qu’elle ne peut pas emmener son chien sur son lieu de travail.
Madame Grumch grommelle que, quand on prend des bêtes, c’est pour s’en occuper !
La voisine la remercie de sa compréhension, ce qui laisse Madame Grumch sans voix, pour une fois.
Le soir venu, on sonne chez Madame Grumch. La voisine se tient devant la porte avec une invraisemblable bestiole dans les bras : que des poils, pas d’yeux !
Madame Grumch, vous vous êtes montrée si indulgente, dit la dame, j’ai pensé que « Copain » pourrait vous tenir compagnie quand je travaille de nuit, ainsi il ne vous dérangerait plus par  ses jappements.
Madame Grumch sent la moutarde lui monter au nez : sa voisine se moquerait-elle d’elle ?  Puis, elle retient un compliment bien senti : au fait, c’est la même voisine qui vient lui faire ses piqûres !  Madame Grumch a peur des piqûres, alors elle ouvre la porte pour laisser passer le  chien.
Copain tourne autour d’elle de contentement, il sait qu’il a échappé à une nuit de solitude et  pour remercier madame Grumch,  inonde de joie son paillasson neuf !
Grumch !  dit Madame Grumch en essayant de grimacer un sourire, on réglera nos comptes  tout à l’heure, copain, et pas question de grimper sur le lit !
Une fois la voisine partie, Madame Grumch échange les deux paillassons, non mais !

Bien le bonjour de Madame Grumch !

Auteur : Christine Barthelemy que je remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*