Le MoCA test

Voici une information que j’emprunte (eh oui, c’est aussi à cela que sert le web) au site Neuropsychologie.fr (section Blog). Le MoCA Test (Montreal Cognitive Assessment) est un test de screening des fonctions cognitives, un peu comme le MMS (ici, par exemple).

Bon à savoir !

undefined

Le test, les instructions et les normes sont téléchargeables ICI (15 langues).

The MoCA© may be used without permission for clinical and educational non-commercial purposes.Merci Steve (l’auteur du message sur Neuropsychologie.fr) et merci Dominique (le maître de toile du portail).

Quelques références accessibles sur la toile (n’hésitez pas à nous en signaler d’autres) :Tasha Smith, BM, Nadia Gildeh, Clive Holmes, MB (2007). The Montreal Cognitive Assessment: Validity and Utility in a Memory Clinic Setting. Can J Psychiatry, 52, 329–332
http://publications.cpa-apc.org/media.php?mid=391

Bleecke M.J., de Jonghe J.F.M., Oremus M., and Boelaarts L. (2006). Psychometric Properties of the Montreal Cognitive Assessment Dutch version (MoCA-D) : A comparison with the MMSE in Mild Cognitive Impaired (MCI) patients. Master Thesis
http://www.neuropsychologie.leidenuniv.nl/content_docs/Reprints/thesis-mj-bleecke.pdf
Voir aussi ceci (un site que je vous invite à visiter de manière plus approfondie car on y trouve une multitude de Tests bien utiles : StrokEngine-Assess) :
http://www.medicine.mcgill.ca/strokengine-assess/module_moca_intro-en.html

L’une d’elles vous rappelle votre jeunesse? Veinard ou vantard?

2 Replies to “Le MoCA test”

  1. Très heureux de le voir ici Bill 🙂

    Tout d’abord, tous mes voeux aux lecteurs de PONTT et à son chef d’orchestre.

    Pour ma part, je trouve qu’il s’agit surtout d’un bon outil de screening à destination des médecins et je l’ai présenté comme cela dans mon service. Il n’a pas supplanté le MMSE mais semble faire son chemin dans leurs pratiques…

    Les auteurs ont tenu compte des critiques h habituelles du MMSE, en partie liées à la traduction et la culture d’origine du test (je pense au subtest d’orientation spatiale et à la répétition de phrase par exemple). 

    Le test de mémoire propose une méthodologie bien plus intéressante et la présence de quelques items à dénommer renforce l’effort qui a été fait de rendre l’épreuve moins « sous cortico frontale »…

    Reste que si la mini épreuve du TMT est une très bonne idée,  elle aurait pu être placée à un autre endroit de l’épreuve !

    Au plaisir d’échanger avec vous sur cette épreuve et bonne continuation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*