Partage de fichiers. 212/ Atoumath

Le site de son auteur, Jean-Marc Bassetti, semble laissé à l’abandon. Sans doute car, depuis juillet 2003, Atoumath est devenu un freeware.

Sur le site, ceci ne m’a pas toujours paru très clair. Mais c’est un fait et on ne peut que remercier l’auteur. Téléchargez la version complète car la version dite freeware sur le site ne
fonctionne pas, du moins pas sous windows XP.

Ou alors téléchargez Atoumath directement au départ de PONTT : atou-dll (zip, 1.12 Mo).

AtouMath n’est pas un logiciel de rééducation mais bien un logiciel d’entraînement au calcul mental. C’est un exerciseur mais un exerciseur bien fait et complet que les enfants apprécient. Ils doivent être capables de réaliser les exercices sans aide de papier, sans poser d’opération par écrit.
AtouMath ne propose par ailleurs aucune stratégie d’apprentissage ou de résolution.

Son utilisation est simple puisqu’il ne nécessite que l’utilisation du pavé numérique et de la touche Entrée.

Pour chaque exercice, on peut choisir de présenter entre 5 et 50 items et le temps de réponse accordé peut être fixé entre une et trente secondes (ce réglage ne fonctionne pas toujours ou pas dans tous les exercices !!!). On peut aussi choisir de fournir ou non la réponse correcte en cas d’erreur (un feed-back de type « juste » versus « faux » est toujours donné).

A la fin d’un exercice, on peut ou non imprimer les résultats.

atoumath.jpg

Les exercices sont :

– ADDITIONS ou SOUSTRACTIONS

6 Niveaux de difficulté : Très facile: les deux nombres choisis sont compris entre 1 et 10 ; Facile: le premier nombre choisi est compris entre 1 et 100, le second entre 1 et 10 ; Moins facile: les deux nombres choisis sont compris entre 1 et 100 ; Assez difficile: le premier nombre choisi est compris entre 1 et 1000, le second entre 1 et 100 ; Difficile: les deux nombres choisis sont compris entre 1 et 1000 ; Très difficile: les deux nombres choisis sont compris entre 1 et 5000.

NB: Le zéro n’est jamais choisi……

– MULTIPLICATIONS

• Possibilité de réviser les tables une par une (tables de 2, de 3, de 4, de 5, de 6, de 7, de 8, de 9).
A ce moment, c’est la révision de la table indiquée qui est entamée.
Il n’est pas impossible que la même question soit tirée plusieurs fois de suite…C’est vraiment le hasard qui gère les questions…

• Possibilité de réviser les tables partiellement. Deux exercices intermédiaires sont proposés: les tables de 1 à 5 et les tables de 6 à 9, permettant de n’être interrogé que sur une partie des tables.

• Possibilité de réviser toutes les tables en même temps. L’enfant est alors interrogé sur l’ensemble des tables (de 1 à 10).

• tables de 25, de 50 et de 250.

• table de… qui permet à l’utilisateur de choisir sa table. A vous le plaisir de la table de 58 ou de celle de 89!!!

• 10 X 20 … 10 multiplié par 10, 20, 30, etc…

• Moins Facile: produit de deux multiples de 10 inférieurs à 100 (40 x 80 par exemple).

• Difficile: le premier nombre choisi est compris entre 0 et 100, le second est inférieur à 10 (48 x 7 par exemple).

• Très difficile: le premier nombre choisi est compris entre 0 et 1000, le second est inférieur à 10 (483 x 7 par exemple).

• Les doubles et les triples : Facile: le nombre choisi est inférieur à 10 ; Moins facile: le nombre choisi est inférieur à 20 ; Difficile: le nombre choisi est inférieur à 100.

– Les MULTIPLES

Il s’agit juste de savoir si un nombre est multiple d’un autre ou non…
24 est-il multiple de 2?
35 est-il multiple de 3?

– DIVISIONS

a) Partie Quotient
C’est en fait l’inverse des tables de multiplication.
La possibilité vous est donnée de choisir le diviseur (entre 2 et 10) ou d’être interrogé sur toutes les tables. Honnêtement, ce dernier exercice ne fonctionne pas. Il y a trois niveaux de
difficulté : Facile: le dividende choisi est inférieur à 10 fois le diviseur ; Moyen: le dividende choisi est inférieur à 20 fois le diviseur ; Difficile: le dividende choisi est inférieur à 50 fois le diviseur. En clair, cela signifie par exemple que, pour la table de 2, le dividende sera respectivement inférieur à 20, 40 et 100.

b) Partie Reste
Ici, on ne demande pas à l’enfant le résultat de la division, mais uniquement son RESTE!!! (ex : 17 : 4, reste = 1), et ce pour les tables de 3 à 10.

– Les COMPLEMENTAIRES : le complémentaire à 10 de 4, c’est 6 ; le complémentaire à 100 de 24, c’est 76 ; le complémentaire à 1 000 de 522, c’est 478 ; le complémentaire à 10 000 de 5 327, c’est 4673.

La Rubrique Complémentaire à… vous permet de choisir vous-même la borne supérieure à atteindre (par exemple 60 si vous travaillez les minutes, etc..).

Enfin, trois jeux sont proposés :

– Cherche

Le programme a choisi un nombre. A l’enfant de le découvrir par propositions successives. Attention à ne pas proposer un nombre non valable!!! Les bornes de droite et de gauche varient en fonction des propositions faites.

Vous pouvez choisir vous-mêmes les bornes.

– Carré magique

Un carré magique est un carré dans lequel toutes les sommes (verticales, horizontales et diagonales) sont égales au nombre donné.
Il s’agit de trouver les nombres manquants de façon à obtenir l’égalité de ces sommes.

Possibilité, pour des enseignants par exemple, d’imprimer des grilles avant de les résoudre.
Possibilité d’aide: l’appui sur l’icône « loupe » permet de voir afficher les calculs intermédiaires. Attention, une fois choisie, cette option ne peut pas être annulée avant la fin de la recherche….

Possibilité de voir la réponse. L’appui sur l’ampoule vous montrera sur la droite de l’écran une seconde grille, remplie celle-là.
Attention, l’appui sur cette touche entraîne l’impossibilité de pouvoir à nouveau écrire dans la grille. On ne peut pas tricher!!!!

Vous pouvez choisir vous-mêmes les bornes.

– Pyramide

Il s’agit d’un mur monté en forme de pyramide.
La valeur d’une brique est égale à la somme des deux briques sur lesquelles elle repose.

Le but du jeu est de trouver la valeur de la brique d’en haut.

Attention: au moment où l’enfant propose sa réponse, seule la valeur de la brique du haut est testée. Les valeurs des briques intermédiaires ne sont pas prises en compte!! Il faut chercher l’erreur!!

Vous pouvez choisir vous-mêmes les bornes.

Remarque : ce logiciel avait fait l’objet d’une présentation au groupe LogONA en mars 2004.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*