Bibliographie sur le rôle du cervelet dans les processus cognitifs et émotionnels

 
J-F Devloo, que je remercie, nous fait part de ceci.
 

Dans le cadre de mon travail, j’ai été amené à faire une évaluation neuropsychologique d’une personne adulte ayant subi la résection d’une tumeur au cervelet lorsqu’elle était enfant. Dans le dossier de cette personne, plusieurs difficultés autres que purement motrices étaient relevées : problèmes cognitifs (mémoire, traitement visuo-spatial, etc.) et affectifs (changements d’humeur, troubles de nature bipolaire, comportements inadéquats).

 

Je me suis alors questionné sur le rôle du cervelet dans la réalisation des fonctions cognitives dites « de haut niveau » et dans la régulation des fonctions émotionnelles/affectives. Et, en faisant une recherche dans la littérature, j’ai trouvé plusieurs articles intéressants sur l’implication du cervelet dans des fonctions autres que motrices. Ma conception du rôle ou plutôt des rôles du cervelet en a été grandement modifiée.

 

Ici, je vous fais donc part d’une bibliographie non exhaustive qui peut servir de point de départ pour les personnes intéressées à en connaître davantage sur les rôles du cervelet.

 
 

– Aarsen, F.K., Van Dongen, H.R., Paquier, P.F., Van Mourik, M & Catsman-Berrevoets, C.E. Long-term sequelae in children after cerebellar astrocytoma surgery. Neurology, 2004, 62 : 1311-1316.

 

– DelBello, M. & al. MRI analysis of the cerebellum in bipolar disorder : a pilot study. Neuropsychopharmacology, 1999, vol. 21, n°1.

 

– Gottwald, B., Wilde, B., Mihajlovic, Z. & Mehdorn, H.M. Evidence for distinct cognitive deficits after focal cerebellar lesions. Journal Neurol. Neurosurg. Psychiatry, 2004, 75 : 1524-1531.

 

– Karaktekin, C., Lazareff, J.A. & Asarnow, R.F. Relevance of the cerebellar hemispheres for the executive funtions. Pediatr Neurol, 2000, 22 : 106-112.

 

– Leroi, I. & al. Psychopathology in patients with degenerative cerebellar diseases : a comparison to Huntington’s disease. American Journal of Psychiatry, 2002, 159 : 1306-1314.

 

– Levinsohn, L., Cronin-Colomb, A. & Schmahmann, J.D. Neuropsychological consequences of cerebellar tumor resection in children. Brain, 2000, 123 : 1041-1050.

 

– Marien, P., Engelborghs, S., De Deyn, P.P. Cerebellar neurocognition : a new avenue. Acta Neurologica Belgica, 2001, 101 : 96-109.

 

– Parvizi, J., Anderson, S.W., Martin, C.O, Damasio, H. & Damasio, A.R. Pathological laughter and crying : a link to the cerebellum. Brain, 2001, 124 : 1708-1719.

 

– Pollack, I.F. Neurobehavioral abnormalities after posterior fossa surgery in children. Int Rev Psychiatry, 2001, 13 : 302-312.

 

– Riva, D. Cerebellar contribution to behavior and cognition in children. Journal of Neurolinguistics, 2000, 13 : 215-225.

 

– Riva, D. & Giorgi, C. The cerebellum contribution to higher functions during development. Brain, 2000, 123 : 1051-1061.

 

– Schmahmann, J.D. An emerging concept : the cerebellar contribution to higher function. Arch Neurol, 1991, 48 : 1178-1187.

 

– Schmahmann, J.D. The role of the cerebellum in affect and psychosis. Journal of Neurolinguistics, 2000, 13 : 189-214.

 

– Schmahmann, J.D. Disorders of the cerebellum : ataxia, dysmetria of thought and the cerebellar cognitive affective syndrome. Journal of  Neuropsychiatry and Clinical Neurosciences, 2004, 16 : 367-378.

 

– Schmahmann, J.D. & Sherman, J.C. The cerebellar cognitive affective syndrome. Brain, 1998, 121 : 561-579.

3 Replies to “Bibliographie sur le rôle du cervelet dans les processus cognitifs et émotionnels”

  1. Bonjour et merci pour ces infos. Je souhaiterai savoir si certains livres sont disponibles en francais. Mon enfant souffre d\’un syndrome cérébelleux et j\’aimerai pouvoir éclaicir certaines choses avec une orthopédagogue que je pense consulter. Celle ci avance que certains troubles que tous les médecins attribuent au syndrome serait en fait de l\’autisme (elle n\’a pas encore vu mon enfant mais de par certains de mes commentaires, elle se fait cette idée. Je précise qu\’elle est spécialisée dans l\’enfant autiste et j\’ai un peu peur qu\’elle en fasse une sorte de "combat" où tout pourrait être attribué à ce trouble). C\’est pourquoi je voudrais lui faire entendre par un biais médical mon point de vue. Malheureusement, on sait peu de choses sur le rôle du cervelet et ce qu\’il engendre en terme d\’émotionnel et aucun livre n\’aborde ce sujet en francais…Pouvez vous m\’aider ? Ou si vous avez vous même consulter ces livres, pourriez vous m\’en faire part ? Merci d\’avance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*