Logiciel OREDA (Outil de Ré-Education De l’Audition)

André Jérôme vient de parler de ce nouveau logiciel sur plusieurs groupes de discussions entre orthophonistes. Le logiciel n’est pas encore distribué mais le sera bientôt à un coût qu’on nous promet très démocratique (si non gratuit).

Pour l’instant, seule une présentation relativement succincte en est donnée sur le web mais la lecture de celle-ci m’a vraiment donné envie de suivre l’évolution du projet car ses fonctionnalités ouvrent, me semble t-il des perspectives intéressantes pour de nombreux patients, et pas seulement ceux pour lesquels le logiciel a été initialement créé.

Voici les premiers mots de cette présentation, mais allez lire le reste et aidez-moi à suivre les développements ultérieurs :

OREDA constitue une œuvre collective résultant d’un partenariat entre l’Association de Recherche en AudioPhonologie Et en Orthophonie (ARAPEO) d’une part et l’Ecole Privée des Sciences
Informatiques d’autre part.

OREDA a pour but d’apprendre à la personne l’utilisant à tirer profit de ses potentialités auditives. Il vise le passage de la perception à la compréhension.

OREDA est un logiciel ouvert c’est-à-dire que l’utilisateur peut importer ses propres médias (sons, images, textes, …) afin de travailler dans un environnement adapté.l

OREDA a été construit pour l’éducation auditive des personnes implantés cochléaires mais peut-être utilisé dans de très nombreuses autres pathologies.

Plusieurs modules de travail sont proposés :
– La détection
– La discrimination
– L’identification
– La reconnaissance
– La compréhension
– La spatioperception
– L’écoute dichotique
– La mémorisation
– L’attention

J’espère sincèrement que vous serez nombreux à participer à cette initiative.

http://arapeo.chez-alice.fr/oreda/index.html


J’aurais dû choisir Beethoven mais c’eut été trop simple. Alors pourquoi pas Ray Charles ?
Mais non, il n’était pas sourd !!!…

4 Replies to “Logiciel OREDA (Outil de Ré-Education De l’Audition)”

  1. petit rectificatif concernant mon message d’hier. Le terme « sobre » est plus approprié concernant l’interface graphique (connotation plus péjorative pour  « sommaire » je trouve…).
    Pascale ortho dans le Nord de la France

  2. quelques impressions concernant la présentation du logiciel OREDA par Jérôme ANDRE ce samedi 26 avril à ARRAS:
    logiciel très « professionnel », ouvert, présentant de nombreuses fonctionnalités (bien décrites sur le site). Si j’ai bien compris, le logiciel, déjà expérimenté depuis 6 mois avec des patients sourds, sera présenté officiellement prochainement. Proposé gracieusement ou contre un € symbolique, les concepteurs attendent des avis d’utilisateurs afin de faire évoluer le produit. D’ici quelques mois (sept, oct, nov…) un site web (base communautaire) moyennant une contribution modique sera disponible et permettra des partages de fichiers de toute nature. Il faut préciser que ce logiciel comprend, au départ une base de données assez réduite pour chaque exercice (sons, photos, videos…) qui permettra à chaque utilisateur de l’enrichir de façon personnalisée (plus adaptée au patient…). Ce logiciel sera donc ce que vous en ferez. La création et l’importation de fichiers ne paraît pas trop compliquée. Ce logiciel n’est pas seulement utilisable avec une patientèle de malentendants, sourds… implantés ou non; de nombreux exercices peuvent être utilisés dans le cadre de pathologies diverses (cérébro-lésés, dysphasies, dysorthographies, troubles attentionnels, TAC…). Un bémol tout de même, l’interface graphique que je trouve un peu « sommaire » même si des animations sont présentes et modifiables à souhait. L’utilisation avec des enfants très jeunes me paraît moins ludique et moins conviviale bien que ce logiciel ait été expérimenté, entre autres, avec des enfants de 2 ans 1/2, 3 ans. Donc, peut-être un petit effort à faire de ce côté-là; sinon,, globalement le logiciel paraît riche et performant.
    Pascale ortho dans le Nord de la France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*