Partage de fichiers. 189/ Logiciel CacheMot et traitement des traits des lettres

CacheMot est un logiciel gratuit (freeware) créé par Jean-luc Grenard.

Le but du jeu consiste à trouver des mots ou des lettres cachés en partie par des bandes bleues horizontales, et cela en un minimum de coups possible.
Le premier rectangle ne montrera par exemple que le haut des mots, le second le bas, le troisième montrera le haut et le bas, le quatrième ne cachera plus qu’une petite bande.

cache6.jpg
Ici, j’ai proposé d mais j’aurais pu dire a ou u par exemple. Notez que b aurait été une mauvaise hypothèse.
Mais, en réalité, le logiciel est totalement ouvert et vous pouvez donc créer les caches que vous voulez (position et hauteur). Et vous pourrez enregistrer vos différents réglages personnalisés et les redemander quand vous les souhaiterez.

cache4.jpg

Selon le niveau de difficulté souhaité (1 ou 2), seuls les deux derniers caches seront utilisés ou les quatre. Du moins, tant que le mot (ou logatome) n’est pas totalement déchiffré, c’est-à-dire retranscrit dans la fenêtre de réponse.

Chaque fois qu’un essai d’identification est validé, si des lettres sont correctes et en bonne position, elles sont confirmées par le logiciel.

cache1.jpg
o, e, s et c sont des hypothèses plausibles. Pourquoi pas u aussi dans certaines graphies. Et, en voyant le cache suivant, je n’en sais pas plus sauf que le u est impossible.

cache2.jpg

cache3.jpg
Ceci ne peut être qu’un f.

cache5.jpg
C’est un a, un u ou un d mais pas un b, un q …

On peut aussi régler comme on veut la police et la taille des caractères des mots cachés. Et on peut créer autant de listes qu’on veut (minimum 10 mots) sous forme de fichiers texte.

Des résultats nominatifs et datés sont enregistrés en fin de série sous forme de points.

Enfin, bien que le logiciel ne soit pas compliqué à utiliser, il y a une aide très complète et très claire.

 

 

Lorsque j’avais présenté ce logiciel au groupe LogONA, mon ami Claude avait fait la critique suivante :

« L’idée de base de cet exercice est de deviner les mots… Pour un lecteur confirmé, ce n’est pas trop difficile. C’est même amusant.
Pour les apprentis, du moins ceux dont je m’occupe, c’est carrément antiprodutif. Je me bagarre en effet contre cette habitude de deviner les mots, qui leur est venue par leur abord global de la lecture. Je veux qu’ils prennent en compte toutes les lettres du mot.
Pour des lecteurs plus confirmés, en vue d’accélérer la lecture, de favoriser la voie d’adressage…c’est peut être un bon moyen… »

Ma réponse avait été celle-ci :
« Je ne connais pas les intentions « pédagogiques » de l’auteur du logiciel CacheMot et on peut, comme tu le fais, penser que son objectif était de renforcer une lecture globale des mots.
Si telle était son intention, je voudrais montrer qu’il y a moyen de détourner le logiciel de ses prétentions initiales.
Je ne suis pas un spécialiste de l’apprentissage de la lecture. Cependant, il me semble qu’il y a une autre façon d’envisager l’utilisation de ce logiciel. Et cette façon de faire ne conduit pas à renforcer une lecture globale des mots mais justement à approfondir la prise d’informations perceptuelles quant à la forme de chaque lettre.
En fait, tout dépendra des listes de mots que tu créeras, des caches que tu utiliseras et de la stratégie que tu induiras auprès de l’enfant.
Imaginons le mot « alternative ». Si seul le haut des lettres du mot est visible, je pourrai sans doute « identifier » les t mais, pour le reste, je ne vois qu’un petit trait vertical et la meilleure solution est de demander plus d’informations (il ne sert à rien de deviner). Ensuite, le logiciel me montre aussi le bas des lettres. Là, je peux commencer à décoder, sur base des informations perceptuelles qui me sont données et de ce que je connais de la forme des lettres (on peut imaginer que tu ais aussi fourni une feuille à l’enfant avec l’alphabet tapé dans la graphie utilisée dans l’exercice) : la première ne peut être qu’un a ou un u, …
Je peux éventuellement « deviner » le mot. Cependant, je ne l’aurai pas fait sur base d’une appréhension globale mais bien en me fondant sur une analyse des traits des lettres.
Je te laisse imaginer les stratégies que tu pourras susciter avec des listes de mots graphémiquement proches (boule, poule, moule, roule, saule, …) ou même avec des logatomes.
Note aussi que rien dans ce logiciel ne conduit à privilégier la vitesse de lecture.
Les logiciels sont des outils mais c’est toujours nous qui en apprécierons ce que nous pouvons en faire dans le cadre des objectifs que nous avons. Et c’est sans doute aussi ce en quoi un groupe de discussion comme celui-ci peut être utile !!! »

J’espère que cette présentation en images sur le blog vous aidera à mieux comprendre ma position et vous amènera à la critiquer. Toutes vos réflexions sont les bienvenues.


Une réponse à “Partage de fichiers. 189/ Logiciel CacheMot et traitement des traits des lettres”

  1. Quel plaisir d’entendre quelqu’un qui tient le même discours que soi ! Loin du soutien scolaire et prouvant que le logiciel n’est qu’un médiateur pour atteindre nos objectifs ! Merci !!!

Répondre à Moi Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*