en y lui leur

Ce fichier powerpoint a été concocté par Michèle Chauvel et Jacqueline Zwobada Rosel (consultante) que je remercie de tout coeur.

Comme son nom l’indique, il porte sur l’utilisation des pronoms en, y, lui et leur.

enyluileur1

enyluileur2

Visionnez ou téléchargez

EN-Y-LUI-LEUR (PPTx, 1647 Ko)

Difficultés à enregistrer/lire les ppt créés sous MSO 2007 ou 2010 (pptx) : soyez gentils de ne  laisser un commentaire pour dire que ça ne marche pas que si vous avez essayé TOUT ce qui a  été proposé ICI sans résultat. Merci de spécifier alors vos configurations (système d’exploitation, version d’office, pack de compatibilité, …).


La vie antérieure

J’ai longtemps habité sous de vastes portiques
Que les soleils marins teignaient de mille feux,
Et que leurs grands piliers, droits et majestueux,
Rendaient pareils, le soir, aux grottes basaltiques.

Les houles, en roulant les images des cieux,
Mêlaient d’une façon solennelle et mystique
Les tout-puissants accords de leur riche musique
Aux couleurs du couchant reflété par mes yeux.

C’est là que j’ai vécu dans les voluptés calmes,
Au milieu de l’azur, des vagues, des splendeurs
Et des esclaves nus, tout imprégnés d’odeurs,

Qui me rafraîchissaient le front avec des palmes,
Et dont l’unique soin était d’approfondir
Le secret douloureux qui me faisait languir.

Enivrez-vous (In Les petits poèmes en prose)

Il faut être toujours ivre, tout est là ; c’est l’unique question. Pour ne pas sentir l’horrible  fardeau du temps qui brise vos épaules et vous penche vers la terre, il faut vous enivrer sans trêve.

Mais de quoi? De vin, de poésie, ou de vertu à votre guise, mais enivrez-vous!

Et si quelquefois, sur les marches d’un palais, sur l’herbe verte d’un fossé, vous vous réveillez,  l’ivresse déjà diminuée ou disparue, demandez au vent, à la vague, à l’étoile, à l’oiseau, à l’horloge; à tout ce qui fuit, à tout ce qui gémit, à tout ce qui roule, à tout ce qui chante, à tout ce  qui parle, demandez quelle heure il est. Et le vent, la vague, l’étoile, l’oiseau, l’horloge, vous répondront, il est l’heure de s’enivrer ; pour ne pas être les esclaves martyrisés du temps,  enivrez-vous, enivrez-vous sans cesse de vin, de poésie, de vertu, à votre guise.


One Reply to “en y lui leur”

  1. Merci Michèle, encore une fois, celui là sera bien utile pour travailler avec les enfants sourds pour qui ces petits mots sont bien complexes! Je le teste…dès que les vacances sont
    finies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*