Site Facilecture

Francis Ribano est enseignant spécialisé, directeur d’école, ayant enseigné en France et à l’étranger. Il a cessé tout récemment ses activités professionnelles (retraite) et prend maintenant le temps de mettre en forme un peu de son expérience pédagogique avec le désir de la transmettre.

Passionné par les problèmes d’apprentissage de la lecture auxquels il a consacré une grande partie de ses « recherches personnelles sur le terrain », il a mis au point au cours de sa carrière un procédé de facilitation de l’apprentissage de la lecture dont une application sous la forme d’un jeu éducatif « je vois les sons » publiée au catalogue 2008 des éditions MDI qui vient de paraître.

Le procédé qu’il a mis au point a pour nom facilecture.

Il vient de mettre en ligne un site personnel qui a pour objet de faire part de son expérience de terrain.
En allant visiter le site facilecture, vous pourrez prendre connaissance des éléments essentiels de présentation du procédé et des applications possibles et envisageables en termes de publics et de supports.

Je ne me sens pas suffisamment qualifié pour « critiquer » la méthode mais il m’a paru utile de vous la signaler dans cette rubrique des sites à commenter.

Je crois du moins que vous ne perdrez pas votre temps en allant le visiter. Et nous gagnerons tous à partager nos avis …

http://facilecture.fr/


Et les couleurs à Maxime ? Pour le plaisir uniquement.

11 Replies to “Site Facilecture”

  1. Monsieur, Est-il possible de me contacter par mail privé, pour parler d’un travail? Si Bill peut vous transmettre mon adresse mail, par exemple, ou me laisser la votre?cordialement

    Christine

    Ps : merci Bill, si cela est possible

  2. Bonjour,
    Après la mise en ligne, en mars 2008, d’un site personnel facilecture destiné à diffuser le procédé d’aide à l’apprentissage de la lecture en couleurs que j’ai développé, je me permets de vous
    adresser ce message afin de vous informer d’une remise à jour importante que je viens d’effectuer sur mon site et qui a pour objet de :
    · faire le point sur plusieurs expérimentations utilisant le procédé facilecture , menées « sur le terrain » par des enseignants dans les écoles, et des parents à la maison
    · vous faire part de l’édition d’un ensemble d’outils pédagogiques, numériques et « papier » :
    Déclic des sons, facilecture , version école
    J’apprends à lire en couleurs, avec facilecture
    Flo 600 mots facilecture pour la lecture et l’orthographe
    Le kit grapho-phonétique facilecture
    Le tableau mural facilecture

    Je vous invite à vous rendre sur le site facilecture où vous pourrez consulter :
    · la rubrique nouvelle, intitulée « Sur le terrain » (pratiques, expérimentation, témoignages)
    · la rubrique « Publications » sur laquelle les outils sont présentés
    Ces outils pédagogiques sont publiés par les éditions l’oiseaulire
    http://www.editionsloiseaulire.com
    Je vous remercie pour votre attention et vous prie de croire à mes cordiales salutations.
    Francis Ribano

    • Bonjour Monsieur,
      J’ai un élève dysphasique et je suis en pleine recherches internet! En revanche, je n’arrive pas à aller sur votre site: page introuvable!!!
      Bien cordialement,
      Hélène Jacquemin

  3. Bonjour,

    Décembre est le mois de Noël…. et celui des cadeaux ….
     
    En collaboration avec Marie-Hélène Lafond, auteur amateur qui en a imaginé l’histoire, je vous propose de découvrir et de télécharger libement un récit de Noël aux couleurs de facilecture et de
    facilalire, outils d’aide à l’apprentissage de la lecture.

    Il a pour titre : Le costume du père Noël.

    Le livre à fabriquer pas à page permettra à vos élèves, à vos enfants, de découvrir une histoire originale en réalisant page à page un petit livre pour Noël, et de colorier les illustrations
    enfantines qu’il contient, imaginées par Adèle, 13 ans.

    Toutes les informations pratiques pour y accéder sont contenues dans le fichier joint.

    Merci pour l’attention que vous prêterez à ce message.
    Merci de le faire suivre à vos collègues, amis, connaissances.

    Bien cordialement,

    Francis Ribano
    PDF

  4. Francis Ribano vient de mettre en ligne en téléchargement libre sur son site facilalire des ressources en pdf permettant la lecture d’un texte original intitulé : Le petit gorille qui n’aimait pas
    les bananes (Cycle 2)
    http://facilalire.fr/telechargerFAL.htm
    Les écrits proposés comprennent le texte intégral de l’histoire et son lexique sous deux formes : codage facilalire & version ordinaire, en noir
    Ces écrits permettent de différencier l’approche de la lecture selon les compétences de chacun. Ils sont prêts à l’emploi.

  5. Voici la réponse que nous transmet Mr Ribano :

    Bonjour,

    J’ai pris connaissance de la question relative à « facilecture » et de votre commentaire.
    Ainsi que vous m’y invitez, je vous livre ci-dessous mes remarques.

    Je tiens à préciser que tout le temps durant lequel j’ai développé ce travail et ce procédé, j’ignorais totalement l’existence de la méthode Gattegno… ne l’ayant découverte qu’assez récemment …. via l’internet…

    La seule ressemblance que l’on peut noter entre le procédé « facilecture » et la méthode « Lecture en couleur » est en effet l’usage de couleurs, usage dont on trouve déjà trace chez quelques pédagogues britanniques du début du XXe siècle pour tenter de faire apparaître les « sons ».

    Comme vous le notez fort justement dans votre commentaire, dans le procédé « facilecture » les couleurs ne s’appliquent qu’aux seuls phonèmes vocaliques, le gris étant réservé aux lettres muettes. Le nombre de couleurs y est réduit a minima (10) .
    Pour le codage des phonèmes consonnes il n’y a pas d’usage de la couleur : les caractères sont normalement monochromes.
    Seuls les graphèmes ambigus  se distinguent  par la variation de la taille (c,g,s,t,x) ou  l’usage de l’italique (ph,ch,gn).

    Il s’agit donc d’un codage a minima, que je qualifie pour ma part « d’économique » et qui a pour objet de faire percevoir les seules ambiguités de l’écrit.

    (Dans la méthode Gattegno la quantité de couleurs est importante d’après ce que j’ai pu observer, une couleur par phonème, la langue française en comptant 36. http://ame73.free.fr/images/tableau_rectangle.jpg

    Vous noterez par ailleurs que je n’utilise jamais dans mon propos le terme « méthode » mais plutôt les mots « outil » ou « procédé ».
    Sans vouloir « jouer sur les mots », je précise que j’entends par « méthode » un ensemble de règles mettant en oeuvre des principes d’organisation et d’orientation rigoureux, une progression stricte, un cheminement balisé et structuré.
    Mon objectif  avec « facilecture »  est plutôt de proposer dans l’écrit des indices perceptifs visuellement afin de conduire l’apprenti lecteur au questionnement, ce en quoi je pense il se différencie d’une méthode. (Le coffret-jeu « je vois les sons » a été conçu comme un outil permettant d’accompagner toute méthode).
    Bien sûr, ce questionnement nécessite un accompagnement, mais ce questionnement je le considère comme ouvert et libre, modulable en fonction de chaque situation, de chaque individu car chacun apprend à lire à sa manière, en son temps, avec son propre parler, son propre stock de mots, sa propre expérience langagière.

    Enfin, l’outil de transcodage que j’ai mis au point  me permet désormais via l’informatique de proposer des corpus adaptés à chacun, et en ce sens, je pense que l’outil est novateur.

    Merci pour votre attention et la possibilité donnée via votre blog d’échanger, sur ce sujet qui vous l’avez compris me passionne…
    Bien cordialement
    Francis Ribano

  6. C’est assez amusant car, lorsque j’ai mis ce billet en ligne, j’ai failli l’intituler « lecture en couleurs ». J’y ai renoncé en me disant que ce titre me rappelait quelque chose d’imprécis. Ce devait être cela : remémoration implicite de mes anciennes études. Merci à toi de nous en avoir parlé. Il me semble que la particularité de facilecture est de ne faire porter le système des couleurs que sur les phonèmes vocaliques. Mais je n’ai pas analysé les « méthodes » de façon approfondie. Peut-être l’auteur passera-t-il ici et nous en dire plus… Ou bien vous pourrez, vous les visiteurs, compléter les informations.

  7. Cette méthode ressemble beaucoup, il me semble, à la lecture en couleurs de CALEB GATTEGNO, outil qui peut être utilisé comme soutien à l’apprentissage de la lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*