Le PONTT peut-il rester debout ? Le souhaitez-vous ?


Quand, il y a bientôt deux ans, j’ai créé ce blog de partage, j’avais rêvé de voir que de nombreux étudiants (et pourquoi pas des chercheurs aussi …) seraient heureux de partager ainsi leurs travaux, leurs lectures, leurs découvertes et leurs créations.
Certain(e)s d’entre vous ont immédiatement compris l’intérêt potentiel d’un tel blog et y ont participé de manière exceptionnelle. Malheureusement, ces personnes exceptionnelles (je n’en citerai aucune mais je crois que vous suivez très bien mon regard) ont fait peu d’émules. Et, il faut bien l’admettre, je fatigue un peu de donner tant de mon temps pour un blog où je finirai par ne plus faire que signaler ce que j’ai, par hasard, trouvé.
Alors, oui, PONTT restera un pont ouvert mais il finira par s’écrouler s’il y a trop de personnes qui le traversent les mains vides.
Pour moi personnellement, ce ne serait pas une catastrophe. Juste une belle aventure qui s’achèverait.
Si vous souhaitez que l’aventure soit poursuivie, je ne peux que vous inviter à l’alimenter.

20 Replies to “Le PONTT peut-il rester debout ? Le souhaitez-vous ?”

  1. Bonsoir Bill,
    ce blog a changé ma vie (d’othophoniste) et celle de mes petits patients : je suis une vieille ortho mi papier-crayon mi « écouteuse » et tout allait bien, depuis 28, ans dans ma banlieue parisienne plutôt faite d’enfants dynamiques, de parents ouverts et d’enseignants facilement partenaires. Et puis voilà que j’ai dû « émigrer » dans une région nettement moins favorisée : enfants plutôt passifs et en grande souffrance, parents démunis, enseignants peu demandeurs. Alors mon papier-crayon, tu l’imagines, n’avait plus guère de succès et mes oreilles servaient beaucoup moins face à des enfants très sages, très dociles et … totalement mutiques!
    Et puis le blog est entré dans ma vie! Et les PPT d’Evelyne avec lui. Alors j’ai commencé à apprendre à leur faire des ppt personnalisés et ils ont commencé à s’intéresser, même à des choses difficiles, et leurs langues à se délier : »Si j’apporte mon MP3, tu peux me le donner pour chez moi ce diaporama ? »
    Bien sûr, le blog ne se résume pas aux ppt (comme mon travail pour aller à la rencontre de cette nouvelle patientèle ne se résume pas à l’utilisation de l’ordinateur), mais sans ton blog, Bill, j’aurais sans doute « pataugé » un peu plus longtemps !
    Et quand, pour la première fois, j’ai quelque chose d’intéressant à te signaler, je découvre ton coup de blues …
    Je tenais donc à ce que tu saches qu’une trentaine d’enfants te doivent beaucoup de plaisir depuis plus d’un an maintenant, et je te signale un jeu (gratuit) pour réviser les tables de multiplication dont ils raffolent depuis samedi : multiskate.
    Que la force reste avec toi,
    amicalement, Claude

    • Philippe Geluck m’ayant appris que, le chagrin ayant depuis longtemps appris à nager, il est inutile de vouloir le noyer dans l’alcool, il y a déjà un moment que mon coup de blues est passé grâce à vos petits mots encourageants. Ce qui ne change rien aux principes et espoirs du blog. J’irai donc avec intérêt voir ce dont tu nous parles. Merci Claude et à bientôt.

  2. Bonsoir Bill
    C’est ingrat ce blog par certains côtés. Tant de pages lus, d’intérêts soulevés et un silence trop présent.
    Pourtant, tu exprimes une manière d’être à contre courant, alternative au dollar tout puissant, au partage communautaire.
    Et cela éclaire et nourrit un idéal qui me porte.
    J’aime cette générosité. Quand bien même on répondrait plus régulièrement ou on alimenterait ce blog, tu ne pourras jamais mesurer de quelle façon tu permets une brèche dans un modèle de société. Car c’est une ouverture intérieure, un éveil au long cours. C’est peut être lyrique  mais j’y crois. Merci du fond du coeur pour ce temps, cette énergie et ce projet alternatif que tu déploies.

    • Bonjour Marie-Christine,
      Ton commentaire me touche très sincèrement. Et ce d’autant plus que notre unique rencontre (je crois) et nos trop rares contacts par mails m’ont amené à autant de respect pour toi que tu en témoignes ici pour moi.
      Amicalement,

  3. Bonjour,

    je comprend bien votre coup de fatigue. J’aimerai bien moi aussi être une personne exceptionnelle, mais j’avoue que la cération n’est pas mon fort (et encore moins l’informatique). Je vais essayer de signaler les pages ou sites intéressant que je crois, mais de là à arriver au niveau de l’orteil de E.L. (par exemple), ça va être dur. Merci en tout cas pour tout ces partages!

  4. Merci du site, et merci de cette relance de demande de partages. j’ai découvert ce site en préparant le D.U de neuropsy, et je reconnais en profiter sans donner.
    je m’engage à vous donner des écrits ou travaux pas fabuleux, mais peut-etre que cela donnera envie aux autres d’oser partager, en mieux. j’attends l’été pour envoyer çà.Merci encore à chacun pour son énergie. c’est génial de sentir combien notre métier nous anime. vraiment.
     

  5. par hasard, c’est bien par hasard que je tombe sur ce site ,à force de chercher des doc pour mes études de psycho avec l’IEd(institut d’enseignement à distance) paris 8. ce n’est peut etre pas faute d’émulation dont manque vos lecteurs mais plutot le blog  qui manque peut etre de visibilité et donc de lecteurs.
    pourtant ça m’a l’air d’etre une mine d’or pour les étudiants à distance que nous sommes ! merci

    • Merci, Marie-Christine, pour les compliments. Bah oui, ça fait plaisir même si ce n’est pas l’essentiel.
      Ce n’est sans doute pas par pur hasard que vous êtes « tombée » ici. Vous avez du demander un mot clé présent sur un moteur tel que Google, par exemple, et suivre le lien. Le hasard n’est qu’une utopie (mais celle-là ne construit rien) sur la toile.
      Pour la visibilité, elle est faite par celles et ceux qui en parlent et, plus encore, par celles et ceux qui y participent. Je pourrais bien sûr inscrire le blog sur tous les moteurs de recherche. Le blog serait encore plus visité par des personnes peu intéressées mais se développerait-il mieux pour autant ? Je doute…
      En quasi deux ans, près de 180000 visiteurs uniques, bientôt un million de pages vues mais pas beaucoup plus de 40 participants !!! De quoi méditer sur notre réel souhait de partager …
      Enfin, c’est ainsi et je ne pleurerai pas sur ce sujet. Promis.
      Amicalement,

  6. bonjour Bill
    Non trois fois non, pas de coup de blues , ne craquez pas, nous sommes je suis sûre, nombreux à apprécier ce travail de lien que vous faites… quoique je comprenne combien il doit être décourageant d’avoir si peu de retours (y compris sur les ppt absolument géniaux de simplicité et d’imagination à la fois) mais je suis certaine que nombreux sont ceux et celles qui comme moi explorent un peu d’abord, puis beaucoup, et très régulièrement avant de d’oser se lancer à répondre voire alimenter…
    une petite info (je n »ai pas réussi à trouver la rubrique pour l’envoyer au bon endroit mais il est un peu tard…) : l’AFM a mis en ligne une base de données gratuites accessibles à tous qui regroupe des articles, thèses, livres… sur les pathologies neuromusculaires aussi bien pour les aspects médicaux, rééducatifs, psychologiques ; Myobase.org
    A bientôt, promis
    Marie

  7. Bill, j’espère que tu changeras d’avis, ce site est tellement riche qu’il serait vraiment dommage de le voir disparaître; nous sommes très nombreux à le consulter régulièrement mais il est vrai qu’il serait plus intéressant que chacun puisse partager un petit peu de ses découvertes ou connaissances; sans doute est-il difficile pour certaines (comme moi) de se lancer… j’essaierai de faire un effort. Merci encore pour tout ce travail et ce temps passé Pascale 

    • Il est bien évident, Pascale, que je ne souhaite pas et n’ai pas l’intention de supprimer PONTT. Mais, par expérience, je sais qu’un site ou un groupe de discussions qui n’est pas « alimenté » finit par mourir de lui-même. Si je laissais PONTT sans la moindre activité pendant plus de trois ou quatre semaines, over-blog serait d’ailleurs en droit d’y insérer des publicités commerciales, ce que je ne supporterais sans doute pas.
      Or, je n’ai jamais voulu que PONTT soit MON blog. Bien au contraire, ce que j’ai voulu c’est un lieu de partage dont je ne serais que la « cheville ouvrière ». Certain(e)s l’ont bien compris et ont permis, je crois, de donner une certaine « richesse » à ce blog durant deux années. Je les en remercie mille fois. Malheureusement ou heureusement, on ne peut attendre que ce soient toujours les mêmes qui apportent. Et je reste pourtant convaincu que les étudiants, les orthophonistes (logopèdes ou logopédistes) et les neuropsychologues résument des articles, font des revues de littérature et construisent du matériel qui est digne d’être partagé. L’internet permet cela depuis relativement peu de temps. Il est, à mon avis, temps que nous prenions conscience de cette possibilité dont j’aurais volontiers rêvé lorsque j’étais étudiant et jeune professionnel.
      Pour le confort du blog, n’hésitez pas à vous inscrire à l’une des newsletter du blog. Ceci contribue au bien-être des blogs et ne vous coûte rien (je ne sais même pas qui vous êtes).
      Je suis sans doute un utopiste mais, si c’est le cas, je serais heureux d’avoir transmis le virus au plus grand nombre…
      Comme on peut le lire en page d’accueil, « je préfère mourir en ayant échoué dans certains projets que mourir en regrettant de ne pas les avoir tentés » (J. Brel) et « Dieu n’a d’autres mains que les nôtres » (G. Bernanos).

  8. bonsoir,

    oui la fin de PONT serait une grosse perte pour nous parents..

    J’ai laissé un mail plus explicatif par le biais « contact » …

    voilou mis à part que d’inviter à poursuivre, il est evident qu’il serait preferable d’emmener le train de la connaissance  chargé d’initiatives et de gens  que de le voir acclamé sans donner..et pourtant on donne à nos momes, on donne à nous memes les moyens d’etre plus ouverts, plus informes..seulement Pont l’ignore.

    • Merci Léa pour votre touchant témoignage. C’est vrai que PONTT a fait le pari de rester ouvert à tous, professionnels ou non. Et il est tout aussi vrai que ceux qui partagent ici sont heureux de savoir que ce qu’ils proposent est utile à d’autres. Bonne continuation avec vos loulous.

  9. Quel dommage ! Je viens très régulièrement sur le blog, ce serait un terrible manque. Je reconnais que mes visites sont plus portées par l’intention d’y faire des découvertes que d’y apporter des créations ou fiches de lecture.  Toutefois, l’idée de partage est bien là, j’essaie de renvoyer mes remarques aux généreux contributeurs. Cela dit, je comprends parfaitement le ras-le-bol de Bill et j’ose paresseusement me rallier à l’avis de Virginie Mattio, sur le fait que le blog tourne au ralenti. Le risque de fermeture éventuelle aiguillonne ma réflexion  et je vais chercher comment formaliser mon expérience. Je travaille en institution dans le domaine du handicap rare, mes techniques tiennent du bricolage au cas par cas et me semblent difficilement généralisables, mais qui sait ?…
    En tous cas, merci et bravo encore à Bill et à tous ceux qui font vivre PONTT.
    Claire-Marie Agnus 

    • Je vous remercie sincèrement. Vous savez, quand on est, quasi tous les soirs, seul au clavier à parler à un écran, on a parfois de petits coups de blues. Comme je l’ai dit, PONTT restera un pont ouvert (je n’ai donc pas l’intention de le faire mourir sans me battre) mais, pour qu’il demeure une source d’échanges et ne se lézarde pas, il est évident qu’il faudra qu’il y ait de plus en plus de personnes qui veulent bien partager. A la limite, peu importe que les téléchargements se fassent ici même pourvu qu’on nous indique les liens ailleurs.
      Si j’ai réussi à en « booster » certains par ce message, je vous charge d’en faire autant dans votre entourage professionnel.

  10. Bonjour Bill, je lis régulièrement les mise à jour sur PONTT que je reçois par courriel. J’apprécie ++ les power point qui y sont partagés et les infos sur la dyslexie. J’ai déjà déposé des documents. Je désire en déposer d’autres. Le temps me manque (et parfois les habiletés en infos aussi) pour avancer aussi vite que je le voudrais mais je tenais à te souligner que je désire fortement que PONTT puisse continuer d’exister. Je travaille en scolaire et je vais tenter de déposer mes créations et celles de mes stagiaires. À la prochaine! Caroline

  11. NON !!

    J’imagine le temps que cela doit demander et je sais qu’il est difficile de faire vivre un blog ou un forum en n’étant que peu à s’y investir…

    Le blog ne peut-il pas rester ouvert et tourner seulement au ralenti?

    J’espère qu’il restera ouvert, déjà bravo pour tout !

    Virginie MATTIO
    Présidente APOC

  12. Bonjour,

    Je trouve pontt très intéressant, et ce serait dommage que cela disparaisse. Personnellement j’ai fait connaître ce blog à toute sles personnes qui étaient susceptible d’être intéressées.

  13. Mon dieu! Ce commentaire arrive à point! Je suis actuellement en dernière année de logo en belgique et tant pis pour ceux qui me reconaîtront! Découvert ce blog par l’intérmédiaire paternel et marternel qui sont tous deux dans la profession, j’entends naturellement paratger mes productions dès que j’en aurais le temps matériel. En effet, étudiante en Belgique, la dernière année est très dense pour moi, en même temps, c là que votre blog, cher Bill, m’est le plus utile!!!!!!!!! C’est pourquoi j’avais pour projet de faire partager ultérieurement mes préparations mises en bon ordre et utilisables par tous en échange de tous les services que me rendent votre si pércieux blog! Mais le temps me manque! donc si vous savez patienter, je vous ferais part avec plaisir de mon mémoire (je pensais d’ailleurs l’envoyer d’ici peu sur le blog c juste la modestie et l’avancement de mes travaux qui me freinent) et de mes créations informatiques, si peu soient-elles! mais surtout ne fermez pas vous êtes une mine pour les étudiants!

    Par contre, un merci tout particulier à Evelyne Lyonnaz ki constitue effectivement une mine à elle-même et ça serait un vrai plaisir pour moi d’entrer en contact avec elle!

    Bonne continuation au site qui constitue rééellement une pierre précieuse pour nous, étudiantes libramontoises!

    Encore merci, Bill

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*